Spectre de rue

Spectre de rue s’adresse à des personnes du centre-ville de Montréal, aux prises avec des problèmes de toxicomanie, de prostitution, d’itinérance et de santé mentale, se concentrant sur la prévention et la réduction de la propagation des infections transmises sexuellement ou par le sang (ITSS)

Spectre de rue works with individuals in downtown Montreal who are struggling with drug addiction, prostitution, homelessness or mental health challenges with a focus on preventing and reducing the spread of diseases that are transmitted sexually or through injection drug use. (English text follows below)

spectre de rue

L’initiative

TAPAJ (Travail alternatif payé à la journée) offre aux jeunes qui pratiquent divers métiers de la rue la possibilité de mieux s’impliquer dans leur communauté d’une manière plus positive et constructive, tout en étant rémunérés pour leur travail dans différents plateaux de travailet trouver ainsi une solution de rechange à leur situation précaire.

À l’étape 1, les participants doivent réserver une place à l’un des plateaux de travail de TAPAJ. Chaque plateau de travail a une durée variant de 2 à 3 heures et les participants sont rémunérés à la fin du plateau. Parmi les plateaux de travail, mentionnons des projets visant l’amélioration communautaire (par ex., aménagement paysager, plantations); initiatives de nettoyage du quartier (alléeset parcs); et également d’autres opportunités comme travailler dans le cadre de foires et d’expositions.

Les personnes qui veulent prendre leur vie en mains peuvent accéder à l’étape 2, qui permet d’élaborer et de réaliser un plan de travail et des objectifs personnels et d’avoir un suivi avec un travailleur de soutien deux fois par mois pour passer en revue leurs objectifs. C’est à cette étape que les participants sortent graduellement des refuges, peuvent manger à leur faim, planifient comment régler leurs frais juridiques et ainsi vont de l’avant!

Effets positifs chez les jeunes

  • À court terme, les effets se traduisent par une aide s’appliquant au revenu, à la nourriture et aux besoins essentiels.
  • Les jeunes échappent à la routine qu’était leur vie dans la rue et en marge de la société, et mettent à profit des expériences qui ouvrent leurs horizons
  • Les jeunes développent des relations avec les travailleurs de soutien ce qui peut mener à la solution d’un problème tenant compte du contexte qui leur est propre.
  • Les jeunes ont aussi la chance de créer des liens qui vont bien au-delà des besoins fondamentaux
  • Les jeunes se sentent mieux acceptés pour ce qu’ils sont, contribuant ainsi à atténuer l’impression d’avoir été rejetés par la famille et la société.
  • Les jeunes développent leur confiance et l’estime des autres
  • Les jeunes développent leurs capacités personnelles et professionnelles
  • Les jeunes améliorent leurs conditions de vie.

The initiative

TAPAJ (Alternative work paid by the day) provides young people who are involved in different street trades with the opportunity to become more involved in their community in a positive and constructive way, be paid for their work on a variety of job sites and experience an alternative to their precarious existence.

In stage 1, participants reserve a place at one of the TAPAJ job sites. Each shift is 2.5 to 3 hours and participants are paid at the end of the shift. Job sites include community improvement projects (e.g. landscaping, planting); neighbourhood clean up initiatives (laneways and parks); as well as other opportunities such as working at fairs and expositions.

Individuals ready to move ahead in their lives can move into stage 2, which includes developing and embracing a work plan and personal goals and following up with a support worker twice a month to review goals. It is in this stage that participants gradually get out of shelters, begin to eat as much as they want, make a plan to pay their legal fees and generally begin to move forward.

Impact for youth:

  • Short term impacts include help with income, food and basic needs
  • Youth break out of the routine of street life and social isolation and tap into experiences that broaden their horizons
  • Youth develop relationships with support workers which can lead to problem solving around the unique circumstances of the individuals
  • Youth have to the chance to form connections that go beyond the necessities of life
  • Youth experience a greater sense of being accepted for who they are, which helps to counteract the sense of familial or societal rejection they have
  • Youth develop confidence in others and greater self awareness
  • Youth develop their personal abilities and professional skills
  • Youth improve the condition of their lives.
Print Friendly